Le sommeil, synonyme de performance sportive

Vous savez sûrement que le manque de sommeil provoque des effets néfastes sur votre santé, mais il ne s’agit pas seulement de son seul inconvénient. Des nuits de sommeil trop courtes peuvent également affecter les performances des athlètes sur le terrain durant des compétitions sportives. Comment ces professionnels arrivent-ils à se dépasser malgré leur horaire chargé et les nombreux déplacements qu’ils doivent subir? Découvrez le lien étroit entre le sommeil et performance sportive.

Une corrélation de plus en plus étudiée entre sommeil et performance sportive

La recherche sur les effets du sommeil sur le sport n’est pas si nouvelle que ça : dans les années 80, plusieurs chercheurs avaient tenté d’étudier la corrélation entre des mauvaises nuits et une baisse des performances athlétiques, mais leurs études différaient beaucoup en termes de méthodologie utilisée. Aujourd’hui, de plus en plus de gens se penchent sérieusement sur la question et arrivent souvent au même résultat : un sommeil de moins de huit heures par jour affecte les capacités physiques des sportifs et leur concentration, tandis qu’un allongement de leur nuit de sommeil d’une heure et demie à deux heures procure l’effet contraire.

Cette conclusion a d’ailleurs fait son chemin depuis quelque temps dans le milieu du sport professionnel, si bien que plusieurs équipes font maintenant appel à des spécialistes du sommeil pour tenter de rendre leurs joueurs plus performants grâce à la technologie et de meilleures habitudes de vie. De plus, plusieurs techniques suivies par ces athlètes sont très simples et vous pouvez facilement les adopter, que vous soyez sportif ou non.

Fermer son téléphone pour améliorer sommeil et performance sportive

Les téléphones intelligents d’aujourd’hui sont des outils technologiques puissants qui nous aident à faire plein de choses et nous facilitent la vie. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils facilitent notre sommeil pour autant, surtout s’ils sont utilisés tard le soir. En effet, les yeux sont beaucoup plus sensibles à la lumière bleue produite par ces appareils qu’à d’autres sources de lumière, et une exposition prolongée à un petit écran force votre cerveau à rester éveillé, ce qui peut perturber votre cycle de sommeil. Ce problème est d’autant plus grave lorsqu’une personne est aux prises avec une dépendance au cellulaire, qui peut provoquer une hypervigilance et parfois même de l’insomnie chronique.

Quelle est la solution pour régler ce problème? En fait, elle est très simple : il vous faut éteindre votre téléphone durant la nuit, de préférence deux à trois heures avant de vous coucher. Pour apaiser votre cerveau, vous pourriez plutôt lire un livre, faire des exercices de relaxation ou même des exercices de respiration, qui pourront vous aider à vous calmer et à vous endormir plus rapidement.

Une chambre confortable pour de meilleures performances sportives

Après avoir fourni un effort physique important durant la journée, il est important que vous puissiez obtenir un environnement confortable pour dormir convenablement; vous devriez donc aménager votre chambre de manière à ce que vous ne soyez pas dérangé durant votre sommeil. Par exemple, pour bloquer l’entrée de la lumière dans la pièce durant la nuit, vous pourriez installer des rideaux épais et sombres devant votre fenêtre; la noirceur ainsi obtenue permet une meilleure production de la mélatonine, une hormone qui aide le corps à s’endormir. De plus, la qualité de votre oreiller et de votre matelas ne devrait pas être négligée, car une literie trop vieille peut finir par déformer votre lit à la longue. Durant l’hiver, nous vous recommandons également de vous munir d’un appareil de luminothérapie, qui offre les mêmes effets bénéfiques que la lumière du soleil tout en vous permettant de suivre un cycle jour-nuit régulier même lorsqu’il fait noir le matin.

Si vous voyagez souvent dans le cadre de compétitions sportives, votre lit ne sera peut-être pas toujours confortable en raison de la qualité de la chambre d’hôtel dans laquelle vous séjournerez. Pour pallier ce problème, il peut être pratique d’emporter avec vous un oreiller à mémoire de forme, qui est facilement transportable et permet un meilleur appui pour la tête et le cou que les oreillers conventionnels. Cet objet ne remplacera peut-être pas votre propre lit, mais au moins, il vous aidera certainement à mieux dormir loin de chez vous.

Un cycle constant de sommeil

Pour garder une forme physique constante, il ne faut seulement s’entraîner régulièrement à un sport : vous devez aussi suivre un cycle de sommeil réglé en fonction des besoins de votre corps. Par exemple, si ce dernier nécessite plus de huit heures pour récupérer, vous devriez donc vous allouer plus de huit heures par jour pour dormir. Les siestes en milieu de journée peuvent également vous être bénéfiques à condition qu’elles ne durent pas trop longtemps : généralement, il est préférable de faire un somme de 20 à 30 minutes seulement entre 13h et 15h.

Malheureusement, de nombreux athlètes professionnels, surtout ceux qui jouent dans des sports d’équipe, ont de la difficulté à suivre cette méthode car ils doivent souvent se déplacer d’un bout du pays à l’autre (ou dans un autre pays) pour disputer des matchs, ce qui dérègle leur cycle de sommeil. Leur horaire chargé, qui leur demande de participer à plusieurs compétitions par semaine dans des endroits différents, complique également la situation. Néanmoins, la pandémie actuelle a quelque peu changé cette dynamique en forçant les équipes à disputer de nombreux matchs à un même endroit, ce qui permet maintenant aux joueurs de mieux récupérer après un effort physique. En espérant que cette situation incite les ligues sportives à modifier leur calendrier pour les saisons à venir. Pour plus d’information, parlez-en à nos inhalothérapeute.

Laisser un commentaire