Le sommeil chez les enfants

Saviez-vous que la durée et la qualité du sommeil ont des conséquences directes sur les performances intellectuelles? En effet, un enfant qui a un moins bon sommeil aura un niveau de vigilance et d’attention plus bas, particulièrement à l’école.

La durée de sommeil recommandée pour un enfant par période de 24 heures dépend de l’âge de l’enfant. La National Sleep Foundation, en 2017, a évalué les durées du sommeil par tranches d’âges. Est-ce que votre enfant dort suffisamment?

image (1).png

Plusieurs éléments peuvent perturber le rythme de sommeil comme un environnement non propice ou des habitudes de vie inadéquates.

Voici quelques conseils pour favoriser un sommeil réparateur chez votre enfant :

  • Mettre en place un cadre de vie propice aux bonnes habitudes de vie : heures de repas régulières d’un jour à l’autre, sorties à l’extérieur chaque jour, heures de coucher et de lever régulières d’un jour à l’autre (même le week-end ou en vacances).
  • Respecter ses propres caractéristiques de sommeil : court ou long dormeur, du matin ou du soir. (La meilleure façon de connaître ses besoins est de voir ce qu’il se passe après 10 jours de vacances, en l’absence de contraintes)
  • Veiller à bien géré la luminosité : exposition suffisante le matin, mais limitée le soir en évitant en particulier les écrans des ordinateurs, téléphones et tablettes. Veilleuse qui n’éclaire pas trop et rideau opaque.
  • Rituel de coucher court (10 minutes). Notre rôle de parent est de lui apprendre à s’endormir et non de l’endormir nous-mêmes.

Pour que l’enfant s’approprie le moment du coucher de manière sereine, le sommeil doit lui être enseigné comme un comportement positif et non comme une situation de séparation difficile ou un moment conflictuel.

Le défi pour le parent est de montrer à l’enfant qu’il est en sécurité dans son lit, mais sans trop en faire. En effet, trop le rassurer vient renforcer l’idée qu’il y a quelque chose de dangereux à s’endormir seul!

Laisser un commentaire